Combien coûte un expert-comptable ?

Plusieurs entrepreneurs savent l’importance d’avoir recours aux services d’un expert-comptable, pour la réussite de leurs activités professionnelles. En effet, l’expert-comptable est un professionnel techniquement compétent dans de nombreux domaines, qui est régi par un code de déontologie ainsi qu’une éthique, ce qui lui donne la capacité de traiter un large éventail de missions, qui vont de la gestion sociale à la gestion juridique, en passant par la finance, la comptabilité et les ressources humaines.

Gratuit, simple, rapide, sans engagement !!!

Demande de devis comptable gratuit

 1001expertscomptables pour vous aider à choisir votre expert comptable,

Cliquez pour obtenir votre devis gratuit !!!

 

 

 

Cependant, ils éprouvent des appréhensions à le faire, parce que les coûts des prestations de l’expert-comptable, sont réputées être très élevées.

Sachez-que les coûts des experts-comptables varient d’un professionnel à un autre. Mais en connaissant les facteurs qui rentrent en ligne de compte dans la détermination des coûts de prestations d’un expert-comptable, les éléments constitutifs de ce coût et la manière dont il est notifié au client, l’entrepreneur sera à même de savoir combien coûte réellement un expert-comptable.

Quels sont les facteurs qui rentrent en ligne de compte dans la détermination des coûts de prestations d’un expert-comptable ?

Lorsque l’expert-comptable veut facture ses prestations, il prend en compte de nombreux facteurs dont les principaux sont :

  • Le degré d’expertise demandé et la nature des travaux demandés : Plus la prestation requiert des compétences pointues ou revêt une complexité particulière, plus elle coutera chère. Surtout, si elle amène l’expert-comptable à adjoindre des prestataires extérieurs à son cabinet à son équipe.
  • La durée des travaux : lorsqu’une mission dure dans le temps, elle coûte plus chère.
  • Le niveau d’effectif à affecter au dossier : Le coût de la prestation de l’expert-comptable s’accroit encore plus, lorsqu’elle mobilise un nombre important de ressources humaines, puisque celles-ci ne peuvent être affectées à d’autres dossiers.
  • Les dépassements de budgets : ils sont consécutifs soit à un dépassement de la durée prévue du fait du client ou l’accomplissement de travaux supplémentaires demandés par le client. Lorsqu’ils subviennent, ils entrainent des coûts supplémentaires.
  • Les prestations non techniques : Il s’agit des frais accessoires qui ne sont pas issus de prestations de travaux techniques.

Quels sont éléments constitutifs du coût d’un expert-comptable ?

Les coûts des experts-comptables comportent deux éléments constitutifs que sont les honoraires et les frais annexes :

  • Les honoraires rémunèrent la prestation technique de l’expert-comptable, c'est-à-dire les travaux effectués pour l’accomplissement de la mission.
  • Quant aux frais annexes, ils englobent les dépenses qui ne paient pas les prestations techniques. Il s’agit notamment de remboursement ou de prise en charge, des fais de reprographie, de voyage, d’hébergements ou autres notes de frais.

Comment les coûts sont notifiés au client ?

Les honoraires d’un expert-comptable sont facturés sur une base horaire, sur une base forfaitaire, ou sur une combinaison des deux méthodes.

Les frais accessoires sont quant à eux facturés au réel dans la majeure partie des cas. Mais très rarement, ils arrivent qu’ils soient facturés sur une base forfaitaire qui est intégrée au montant des honoraires.

Quelque soit le mode facturation, les honoraires sont notifiés au client dans la lettre de mission. Quelques fois, le montant des frais accessoires y figure également. Mais dans la plupart des cas, il fait l’objet d’une facturation consécutive à l’engagement par l’expert-comptable de ces dépenses annexes, qui est accompagné d’un courrier d’avenant ainsi que des pièces justificatives desdites dépenses.